LES MONDENARD ETABLISSENT UN COMMERCE DE VINS EN ANGLETERRE (FIN XIIIe)
L’actualité télévisuelle de la fin de l’année 2005, par le feuilleton de Josée DAYAN a jeté un regard sur une période de l’histoire de France particulièrement étonnante. Que faisait la famille de Mondenard au début du XIVe siècle ? La connaissance récente de documents anglais ignorés des historiens français, nous permet de répondre, au moins partiellement, à cette question.
Bertrand de Montagu de Mondenard, Abbé de Moissac, fut sollicité dans sa vie par trois rois de France pour ses conseils avisés, notamment en matière de Droit ecclésiastique. De plus, il avait pris en charge une partie de l’organisation logistique de l’armée de Philippe III Le Hardi contre le roi d’Aragon. Philippe IV le Bel le conserva comme conseiller à son avènement en 1285, mais Bertrand se déplaçait moins en raison de son age avancé. Sicart de Montaigu, baron de Mondenard et frère de l’Abbé fut évêque de Cahors entre 1293 et 1300. Il conserva l’estime du roi de France pour sa famille, lequel l’invita en 1297 pour les fêtes données à l’occasion de la canonisation de Saint-Louis. Philippe IV lui rendit la baronnie de Mondenard en 1296 afin que celle-ci puisse être transmise à son neveu, le fils du turbulent Armand de Montagu de Mondenard, qui avait été dépossédé par le roi de la baronnie en 1266. Le châtelain du château de Mondenard au début du XIVe siècle est Gaillard de Montaigu de Mondenard, fils d’Armand. Avec son frère Jean de Mondenard il a fondé à Southampton en Angleterre, un établissement de commerce de vins de Cahors, de Moissac et de Cazes-Mondenard. Le 15 mars 1302, il fait hommage au nouvel évêque de Cahors de la terre de Montbel. En ce début de siècle, on trouve quatre autres représentants de la famille : Bertrand, Norema, Bernard et Raymond de Mondenard, frères et cousins germains de Gaillard.
- Bertrand de Mondenard est cité avec son fils Bertrand comme seigneur de terres qu’il tient de Bertrand de Durfort dans la région de Moissac : Cornac, StPaul d’Espis et Sigognac.
- Norema est homme d’église, Prieur de Saint-Sardos.
- Raymond est curé de Montescot
- Bernard est aussi un ecclésiastique, recteur de Carnis et de Monsentou. Il sera plus tard délégué apostolique du Saint-Siège.
Gaillard de Montaigu de Mondenard partit guerroyer avec vingt hommes d’armes de ses vassaux à la guerre des Flandres décidée par Philippe-le-Bel et dont il revint en vainqueur de Mons-en-Pévèle en 1304. L’Histoire du Languedoc de Dom Vaissette le précise qu’il partit avec son cousin de Durfort. Cette guerre vida les coffres du roi de France.